Vous êtes ici

GDE, le précieux recyclage des métaux

Que deviennent le cuivre, l’inox, l’acier, le fer… dès lors que les objets sont devenus obsolètes ? Le recyclage singulier des métaux ferreux et non-ferreux, Sylvain Vimond le connaît bien. Dans le métier depuis 20 ans, il nous parle du site GDE de Saint-Lô, dont il vient de prendre la responsabilité, en plus des sept autres, actifs en Normandie. 

Ce n’est plus un hasard !

Si en 2001, Sylvain Vimond a intégré l’entreprise spécialisée dans la récupération de la ferraille et des métaux, sans vraiment savoir à quoi correspondait l’activité, il a, depuis, orienté ses choix de carrière en parfaite connaissance du terrain. Chef de chantier puis directeur de sites, il gère aujourd’hui huit sites en Normandie, dont trois situés dans la Manche : « C’est un domaine qui m’a tout de suite passionné. Le recyclage des métaux dont certains sont rares ou spéciaux demandent parfois une étude particulière qui pourra permettre de leur attribuer une seconde vie ». En charge du management et du développement de chaque infrastructure, Sylvain Vimond déclare ne s’être jamais ennuyé dans ce corps de métier qui est le sien.

GDE Saint-Lô, un site en expansion

Le rachat d’Amiral Métaux a été motivé par la capacité d’expansion du lieu. La nouvelle entreprise GDE a procédé dans un premier temps à l’installation d’un pont bascule de 50 tonnes et à la modernisation du site, soit un investissement de 300 000 euros. L’autre étape importante consistera à obtenir courant mars 2021, l’agrément VHU (Véhicules Hors d’Usage). Le site récupère les métaux et les batteries auprès des artisans, des particuliers, des entreprises et des collectivités par apport volontaire ou par le biais du porte-à-porte.  

Quid de la matière première ?

Le broyage : des ferrailles légères, des chutes de productions industrielles et des VHU (Véhicules Hors d’Usage), sont la composante majeure de l’activité de GDE.

Le cisaillage : les cisailles (fixes et mobiles), dont les plus puissantes ont une capacité de 1700 tonnes, assurent le recyclage des ferrailles longues et volumineuses.

Les matières à broyer/cisailler sont acheminées sur le site GDE Rocquancourt (14).

Après le broyage : les métaux ferreux sont récupérés dans leur quasi-totalité par attraction magnétique puis sont commercialisés.

La matière propre issue de ces étapes est ainsi recyclée et alimente les aciéries et les fonderies en matière neuve.

Chiffres clés :

4 collaborateurs sur le site saint-lois
3000 tonnes de matériaux ou matières recyclés chaque année
1 million de chiffre d’affaires objectivé en 2021

Rédaction : Stéphanie Montagne-Grésille

Sylvain_Vimond_GDE©Stéphanie_Montagne