Vous êtes ici

François Eustace, cuisinier et ancien étudiant au FIM CCI de Saint-Lô

Médaillé d'or aux Finales Nationales des Olympiades des Métiers...

Sa passion : la cuisine !

Âgé de 21 ans, originaire de Normandie et ancien étudiant au FIM CCI formation Normandie, François Eustace a la passion de la cuisine depuis l’âge de 5 ans. Lui-même ne sait pas d’où cela lui vient : « Il n’y a personne de ma famille qui est dans l’hôtellerie, la restauration, donc je ne sais pas vraiment d’où m’est venu ce métier. Je faisais beaucoup de gâteaux avec ma mère quand j’étais petit, je pense que c’est venu de là. Le fait de pratiquer, de travailler avec ses mains, fabriquer quelque chose, inventer, c’est ce qui me plait. Depuis tout jeune, j’ai toujours voulu faire ça ».

Un entrainement constant et strict pour les Olympiades des métiers...

Cet événement « Les Olympiades des Métiers » est une compétition pour les jeunes de moins de 23 ans de tous horizons (apprentis, lycéens pro, étudiants, salariés…) qui mesurent leur savoir-faire dans presque soixante métiers différents. La compétition se déroule en plusieurs étapes : les Sélections Régionales, les Finales Nationales, les Européennes et les Mondiaux.

C’est au FIM de Saint-Lô, lors de son BTS hôtellerie restauration avec option art culinaire de la table et du service en alternance, qu’il découvre les Olympiades des Métiers : « c’est notre prof, M. Covin qui a proposé en novembre 2015, à la classe entière. On était 3 dans la classe à le faire. J’ai gagné et depuis je n’arrête pas ».

En effet, François Eustace obtient la médaille d’or aux Sélections Régionales, puis la médaille de bronze aux Finales Nationales de Bordeaux en mars 2017. Ensuite, il a « intégré l’équipe de France pour la compétition Européenne qui s’est passée au mois de septembre dernier à Budapest ». Ce jeune passionné décroche la médaille d’excellence, délivrée quand on a plus de 700 points sur 800 : « j’ai eu 718 points, il me semble et j’ai terminé 6ème sur 24 pays.  Le premier obtient 13 points de plus que moi et le 3ème a seulement 5 points de plus que moi. C’était super serré, ça s’est joué au détail ».

À la suite de la compétition et grâce à la médaille de Bronze à Bordeaux, il est allé chez Régis Marcon grand restaurateur en Auvergne qui a obtenu 3 macarons au guide Michelin. « Je l’ai rencontré sur place au parc des expos, il m’a dit : « tu peux venir quand tu veux, la porte est ouverte ». Du coup, je suis rentré juste après le BTS. Je suis resté 6 mois, de juillet à décembre. Depuis décembre, j’ai complétement arrêté de travailler pour me consacrer uniquement aux Olympiades ».

Cela fait maintenant 1 an qu’il travaille tous les jours chez ses parents en « installant dans le garage un laboratoire de cuisine de 25 m². J’ai tout le matériel nécessaire, dans les mêmes conditions que pendant le concours, j’ai tout ce qu’il faut ! »

Résultat de la compétition et en route vers Kazan !

À une semaine de la compétition, François Eustace se sent prêt : « bien entrainé, car je m’entraine dans de très bonnes conditions. J’ai hâte d’y être, on pense à ce que l’on doit faire, pas à la compétition, on vise le résultat ».

Son objectif : être 1er de France et décrocher la médaille d’or. Et il n’a pas été déçu puisque suite à la cérémonie de clôture le 1er décembre, François Eustace obtient la médaille pour laquelle il a durement travaillé. Il rejoint les 7 jeunes de l’équipe normande qui ont été médaillés d’or.

Grâce à cette victoire, son parcours ne s’arrête pas là... Son prochain objectif : les Mondiaux à Kazan en Russie l’année prochaine pour affronter les meilleurs du monde dans le métier de la cuisine.

Il se promet de redoubler de concentration, de continuer ses entrainements pour obtenir le podium pour cette dernière étape de la compétition.